Corps à corps

Héol Jeffroy

Scènes d’hiver 2009,  A la Maison de Suède
Exposition présentée du 7 au 20 février 2009 au centre social Carrefour18


La toile, en deux dimensions, se métamorphose en un module déplaçable, une sorte de grand volume à quatre faces où le peintre lui-même devient un outil face à l’échelle de sa toile. Ce type de module, que l’artiste place dans des espaces publics, lui offre la possibilité de sortir de son atelier et de son introspection, pour partager un geste créatif et offrir la possibilité au visiteur de découvrir et de participer au processus créatif d’une œuvre expressive et collective.





La toile, en deux dimensions, se métamorphose en un module déplaçable, une sorte de grand volume à quatre faces où le peintre lui-même devient un outil face à l’échelle de sa toile. Ce type de module, que l’artiste place dans des espaces publics, lui offre la possibilité de sortir de son atelier et de son introspection, pour partager un geste créatif et offrir la possibilité au visiteur de découvrir et de participer au processus créatif d’une œuvre expressive et collective.

Le public se confronte alors à la surface vide de la toile. La dimension de celle-ci et les outils que l’artiste met à la disposition du public donnent à l’expressivité du geste toute son importance. La peinture devient une décharge d’émotions par les gestes, rapides et explosifs, que procurent la projection et les outils.

Elle devient également un prétexte à l’échange et à la pratique collective.

La matière posée, il propose de revenir sur le sujet du tableau et fait à nouveau du corps sa réflexion principale. Dans cette profusion de couleurs, de traînées et de tâches, se dessinent progressivement, par pure projection mentale, des visages, des silhouettes… des corps que l’artiste et le public viennent alors retravailler pour faire apparaître ses formes.



Scènes d’hiver 2009, Square des Grisons
Exposition présentée du 7 au 20 février 2009 au centre social Carrefour18



Heol installe son dispositif au sein d’un territoire et proposent aux enfants de participer à un projet artistique. Aucune participation financière n’est demandée. Les parents et les passants peuvent assister à l’évolution du projet et rencontrer les artistes ou les partenaires de l’action pour s’entretenir sur leur démarche. Les partenaires ou bénévoles sollicités sur l’action permettent d’encadrer et de solliciter un maximum d’enfants à s’investir dans le projet.